A propos des assurances épargne et placement

Une Pension libre complémentaire pour indépendants (PLCI) et un Engagement Individuel de Pension (EIP) représentent deux formes d'assurance épargne-pension pour indépendants. Nous comparons les caractéristiques des deux solutions ci-après.

PLCI

  • Les primes dans le cadre d'une PLCI sont le plus souvent payées par l'indépendant en personne, pas par sa société (même si cela est aussi possible).
  • Une PLCI permet de payer moins d'impôts et moins de cotisations sociales.
  • Vous avez le choix entre une PLCI classique et une PLCI sociale :
    • Une PLCI classique permet de se constituer un capital pension complémentaire.
    • Une PLCI sociale donne droit à des garanties complémentaires comme une couverture décès ou une garantie Incapacité de travail.
  • La prime maximale dépendra de vos revenus imposables, avec en outre une différence selon que vous opterez pour une PLCI classique ou une PLCI sociale :
    • Pour une PLCI classique, nous ne pourrez pas verser plus de 8,17 % de vos revenus imposables nets, avec un maximum absolu de 3.291,30 euros (montant pour 2020).
    • Pour une PLCI sociale, ces chiffres seront de 9,40 % pour vos revenus imposables nets, avec un plafond absolu de 3.786,81 euros (montant pour 2020).

EIP

  • Un Engagement Individuel de Pension (EIP) ne peut être conclu que par une société, avec vous-même comme entrepreneur (dirigeant d'entreprise) et bénéficiaire.
  • La société peut déduire les primes à titre de charges professionnelles (moyennant le respect de la règle des 80 %).
  •  
  • Même si la société fait faillite, le capital constitué restera protégé contre les créanciers.
  • Un versement dans un EIP vous rapportera bien plus net au final qu'une augmentation de salaire.